Le programme Liste Rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) a pour  objet l’évaluation à l’échelle mondiale du degré de menace et de risque d’extinction des espèces animales et végétales ainsi que des écosystèmes.

Le comité français de l’UICN encadre l’élaboration des Listes Rouges Nationales, déclinées à l’échelle régionale de manière à mesurer l’ampleur des enjeux de conservation de la faune, de la flore et des milieux naturels à cette échelle. Ces listes permettent également de guider les politiques publiques et stratégies régionales et locales en matière de protection.

Dans l’ancienne région Poitou-Charentes, faisant aujourd’hui partie de la région Nouvelle-Aquitaine, la première Liste Rouge des oiseaux nicheurs avait été établie par la LPO France à l’occasion de l’Atlas des oiseaux nicheurs, portant sur la période 2005-2009.

Son actualisation, basée sur la méthodologie UICN complétée de « dires d’experts » pour certaines espèces, porte quant à elle sur la période 2012-2016.

Parmi les 277 espèces d’oiseaux nicheuses en France métropolitaine, 178 espèces nicheuses ont pu faire l’objet d’une évaluation sur le territoire picto-charentais. Par manque de données ou du fait d’une installation récente, 20 espèces nicheuses n’ont pu être évaluées.

Concernant le risque d’extinction des espèces évaluées, le bilan de la LPO France est celui d’un « constat assez inquiétant » : « 5% des espèces ont disparu (RE) dont certaines depuis plusieurs décennies, 44% sont menacées d’extinction (VU, EN, CR) et 18% sont considérées comme quasi-menacées (NT) ». 30% seulement de l’avifaune nicheuse présente un statut de conservation favorable. 

De manière similaire aux observations faites à l’échelle nationale, les espèces spécialistes des milieux agricoles et humides sont particulièrement menacées : 60% des espèces en danger critique d’extinction (CR) sont en effet affiliées aux milieux humides. C’est le cas par exemple du hibou des marais, de la guifette noire, du râle des genêts ou du tarier des prés, menacés par la disparition et l’altération des prairies humides ou par les fauches précoces quand certaines espèces comme la rousserolle turdoÏde ont un habitat de prédilection particulier (massifs de vieilles roselières) en forte régression.

 

Pour en savoir plus, consultez :

La liste Rouge des oiseaux nicheurs de Poitou-Charentes.

Le programme UICN « Listes Rouges Régionales des espèces menacées ».