Besoin d'un conseil

Et si le Covid-19 sonnait l’alarme d’une prise de conscience majeure vis-à-vis de la crise écologique ?

65 % des nouvelles maladies recensées entre 1980 et 2013 sont des maladies transmises par les animaux domestiques ou sauvages aux humains, c’est ce que l’on appelle des zoonoses. Cette accélération est significative et semble corrélée à la destruction de la nature, à la perte de la biodiversité et aux pressions humaines exercées sur l’environnement (déforestation, exploitation de la faune sauvage, élevage intensif, urbanisation, changement climatique… et mondialisation des échanges). L’émergence du COVID-19 nous rappelle comment l’humanité est finalement très vulnérable et nous rappelle comment notre sort est dépendant du triptyque santé environnementale, santé vétérinaire et santé humaine (concept One World, One Health)

Lire l’article