Besoin d'un conseil

État des milieux aquatiques en Nouvelle-Aquitaine à l’été 2022 : Suivez les observations bi-mensuelles des Fédérations de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique

Pourquoi ce suivi ?

© FDAAPPMA 86

La pression sur la ressource en eau, en particulier en période estivale, conduit à des perturbations parfois importantes sur de nombreux bassins versants de la région, venant ainsi bouleverser l’équilibre naturel des milieux aquatiques. En effet, la survie d’espèces liées à ces milieux est régulièrement mise en péril par la survenue d’assecs sur les cours d’eau.

L’observation visuelle des rivières et de leur écoulement constitue alors un réseau de connaissance sur les étiages estivaux. Ces données sont utiles « en temps réel » à la gestion de la ressource en eau en période d’étiage, et « rétrospectivement » pour le suivi de l’évolution des niveaux d’eau dans des perspectives d’évaluation de l’impact du changement climatique.

Un partenariat historique

Les Fédérations Départementales des Associations Agréées de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique (FDAAPPMA) ont mis en place depuis 2006 en Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne, ce suivi bi-mensuel de l’écoulement des linéaires de cours d’eau, sur les bassins sensibles, en parallèle des observations de l’OFB (ex-ONEMA).

En 2020, il s’étend à des tronçons de rivières des départements de la Creuse, de la Dordogne, du Lot-et-Garonne et des Pyrénées-Atlantiques. Ce suivi est complété avec les observations des syndicats des bassins du Né et de l’Antenne, et du Lot 47.

Dans le cadre de son Observatoire de l’Eau, l’ARB NA accompagne depuis 2006 les FDAAPPMA, pour numériser, traiter et valoriser leurs données d’observations des écoulements de linéaires de cours d’eau en été.

 

 

Quelles observations ?

Suivi des étiages en Vienne © FDAAPPMA86

Durant la période d’étiage, les FDAAPPMA et l’ARP-NA (Association Régionale des Fédérations de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de Nouvelle-Aquitaine) organisent des campagnes bi-mensuelles d’observation de l’état hydraulique du linéaire hydrographique. Les observateurs classent ainsi l’état de l’écoulement des cours d’eau en quatre catégories distinctes :

  • écoulement perceptible (bleu),
  • écoulement visible faible (jaune),
  • rupture d’écoulement (orange),
  • assec (rouge).

Les tronçons de rivières suivis sont choisis par les FDDAAPPMA de façon à être complémentaires aux observations réalisées ponctuellement par l’OFB (réseau ONDE).

Afin de numériser et conserver ces observations, l’ARB NA a développé, et met à disposition des FDAAPPMA et syndicats de bassin concernés, un outil cartographique numérique de saisie et de validation des données.

Exemple : 

En 2022, les Fédérations se sont également dotées de tablettes permettant de saisir directement sur le terrain leurs observations. Le délai réduit entre observation et saisie leur permet d’utiliser au plus vite ces résultats, notamment lors des cellules sécheresse (gestion « en temps réel » de la ressource en eau) organisées par les Préfets en période estivale.

De son côté, l’ARB NA est informée automatiquement deux fois par jour de l’état des saisies. Dès validation complète d’un département, elle traite alors les données (nombre de km observés, % en assec, etc.), produit la carte départementale liée, la transmet au producteur de la donnée, et la diffuse sur son site et ses outils en ligne.

Les propriétaires des données brutes restent les FDAAPPMA et syndicats concernés. L’ARB NA ne peut les transmettre à un tiers sans leur accord préalable.

 

Accédez aux cartes d’Observations des FDAAPPMA :

Consultez et téléchargez les premières cartes produites pour juin, juillet et août 2022 sur le site de l’ARB NA : cartes au format image
Accédez aux historiques des cartes de 2006 à 2021, sur l’atlas cartographique de l’ARB NA.

Retrouvez également sur le Géoportail de l’ARB NA, l’historique des campagnes depuis 2008 sous forme de cartographie dynamique.

Autres dispositifs :

D’autres acteurs se mobilisent chaque année pour suivre l’état hydraulique des cours d’eau sensibles aux assecs en Nouvelle-Aquitaine.

Depuis 2012, l’OFB met en place chaque année un dispositif d’observation visuelle de l’écoulement des cours d’eau : le réseau ONDE (Observatoire National Des Etiages). Consultez les cartes ONDE en Nouvelle-Aquitaine.

D’autres dispositifs existent, à l’échelle des bassins ou départements, notamment : Réseau d’observation des cours d’eau à l’étiage sur le bassin de la Dordogne (EPIDOR), Suivi de l’étiage par les techniciens de rivières du Département de la Creuse

Enfin, participez aux observations via le programme de sciences participatives « En quête d’eau » !

 

 

Pour en savoir plus sur le suivi des linéaires d’assecs par les FDAAPPMA :