Besoin d'un conseil

Les zones humides au service de l’épuration de l’eau

En sortie d’une station d’épuration, l’eau présente encore des traces de certains micropolluants qui sont alors rejetés dans les eaux douces ou marines.
Afin de remédier à ça, SUEZ a aménagé des zones de rejets végétalisées (ZRV), dans la continuité de plusieurs stations d’épuration. Zones humides artificielles créées entre une station d’épuration et un milieu récepteur, elles ont pour objectifs d’améliorer le rendement épuratoire de la station tout en offrant de l’habitat pour la biodiversité locale
Trois de ces ZRV se situent en Nouvelle-Aquitaine et l’aménagement créé à Mios a été porté conjointement avec le Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon (SIBA).

Comment une ZRV fonctionne-elle ? Comment peut-elle être mise en place sur un territoire ? En quoi est-elle bénéfique à la fois pour la biodiversité et pour la station ?
Entretien avec Lilian Marchand (Suez), et Sabine Jeandenand (SIBA)

Les zones humides au service de l’épuration de l’eau

Réalisation et production : Agence Régionale de la Biodiversité Nouvelle-Aquitaine
Année de réalisation : janvier 2023.

> Découvrir la fiche initiative : https://www.biodiversite-nouvelle-aquitaine.fr/initiative/?id=878
> En savoir plus sur les Zones Libellules :
https://www.suez.com/fr/nous-connaitre/innover-pour-demain/proteger-la-biodiversite-avec-la-zone-libellule